ARTICLE

Quelle solution de paiement choisir pour sa marketplace ?

Découvrez notre guide complet, à lire avant de vous lancer

5 minutes

Ces dernières années, la démocratisation d’internet, l’adoption des parcours d’achat en ligne par les consommateurs et l’augmentation du nombre de marchands présents sur le web ont conduit à une explosion des ventes en ligne1.

Un autre facteur de cette transformation peut être trouvé dans la croissance du nombre de marketplace2 digitales. Il existe des places de marché dans tous les secteurs du commerce (commerce de détail, commerce de gros ou commerce des services). C’est un modèle en forte croissance : 81% de croissance en 2020 et les ventes effectuées sur les marketplaces en 2021 ont continué d’augmenter3. A côté des grandes marketplaces leaders, s’adressant parfois à un marché international (cf. classement ci-dessous), la crise sanitaire a également contribué à la multiplication de petites marketplaces locales en France (par exemple dans l’alimentaire)4. Les commerçants s’y sont enregistrés en masse pour faire face aux mesures de confinement et au ralentissement économique.

Le top 105 des marketplaces en France, selon le volume de visites mensuelles à fin décembre 20216 :

  1. Amazon
  2. Cdiscount
  3. Fnac
  4. eBay
  5. AliExpress France
  6. Darty
  7. La Redoute
  8. Zalando
  9. ManoMano
  10. Veepee

Créer votre propre marketplace est une tâche complexe, cependant le respect d’un certain nombre d’étapes permet de garder une visualisation efficace de votre projet :

  1. Définir le positionnement de votre marketplace,
  2. Mettre au point un business model7 et construire votre business plan8,
  3. Maîtriser la réglementation applicable,
  4. Choisir votre solution de marketplace (logiciel SaaS9 ou Open source10 …),
  5. Sélectionner votre prestataire de service de paiement (PSP),
  6. Recruter des marchands,
  7. Mettre en œuvre un plan de communication et de lancement.

Dans cet article, nous n’aborderons pas le détail de toutes ces étapes. Pour cela vous pouvez consulter nos 2 articles suivants : « Les 3 étapes préalables à la création de votre marketplace » [lien hypertexte] et « Quelles solutions pour lancer votre marketplace ? » [lien hypertexte]

Dans cet article nous ferons un focus sur un point particulièrement structurant : le choix du prestataire de services de paiement (PSP).

Le rôle clé de la solution de paiement

Une partie de la complexité d’un projet de marketplace tient à la nature des relations contractuelles qu’elle se doit d’orchestrer. En effet, elle met en relation un marchand et un acheteur dans le cadre d’une relation tripartite :

  • La marketplace et le marchand,
  • La marketplace et l’acheteur,
  • Le marchand et l’acheteur.

Chacune de ces relations doit se dérouler dans le respect de la réglementation applicable qu’il vous faut donc impérativement connaître, et être le plus fluide possible afin de garantir le succès de votre marketplace. Ce sont là deux enjeux dans lesquels la solution de paiement joue un rôle central.

Concernant la réglementation, la marketplace, en tant qu’intermédiaire, joue le rôle de tiers de confiance dans le cadre du paiement en ligne des transactions. En effet, elle encaisse des paiements pour compte de tiers, c’est-à-dire qu’elle les collecte auprès des consommateurs et reverse les fonds à ses vendeurs, après déduction d’une commission. Cette activité qui est au cœur du modèle marketplace revient à fournir un service de paiement et donc, à ce titre, elle est encadrée par des règles strictes.

Afin de pouvoir fournir un tel service de paiement, une marketplace doit répondre à l’une ou l’autre des exigences suivantes :

  • Avoir obtenu un agrément d’Etablissement de Paiement, fourni par l’ACPR (l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution),
  • Bénéficier d’une exemption d’agrément, sous conditions de restrictions et de limitations sur les produits vendus et les volumes encaissés dont les modalités sont reprises à l’article L.521-3 I. du Code monétaire et financier11,
  • Recourir à un Prestataire de Services de Paiement (PSP), lui-même agréé en tant qu’Etablissement de Paiement, et acquérir le statut d’agent de PSP. C’est une solution qui peut simplifier les démarches auprès du régulateur (ACPR).

Un autre sujet à considérer est le respect des directives européennes : la seconde directive européenne sur les services de paiement (DSP2) qui encadre les prestations de services de paiements et renforce la sécurité des paiements ; mais également la règlementation en matière de lutte contre la fraude, de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme (LCB-FT). Cette directive impose notamment de vérifier et de contrôler l’identité de vos vendeurs et de superviser leur activité sur votre marketplace. Là encore, il peut être plus simple de vous faire accompagner par votre PSP qui peut vous faire bénéficier d’un savoir-faire dans la mise en œuvre des ouvertures de comptes marchands et du processus KYC (« Know Your Customer12 »).

Concernant la fluidité des relations entre marchand, vendeur et marketplace, les plateformes de paiement sont au cœur des transactions réalisées entre les différentes parties et, à ce titre, elle se doivent de :

  • Assurer la sécurité et la conformité des transactions en ligne
  • Fluidifier autant que possible l’expérience utilisateur
  • Faciliter la gestion des transactions pour exécuter les paiements, initier des remboursements ou des annulations
  • Permettre l’intégration et la gestion optimale des marchands dans des règles strictes.

Les services proposés par ces solutions de paiement sont donc à regarder de près dès lors que vous souhaitez encaisser des paiements sur une marketplace.

Bien choisir sa solution de paiement marketplace

Plusieurs solutions de paiement compatibles marketplaces existent sur le marché. Pour choisir votre solution de paiement, les critères ci-dessous sont à considérer :

1. L’encaissement sur une marketplace commence par la mise à disposition d’une page de paiement web pour un panier multi-vendeurs afin de collecter les informations de paiement des acheteurs :

  • Veillez à choisir une solution vous permettant de proposer des moyens de paiement adaptés à votre clientèle et à votre activité : paiement par cartes bancaires françaises et internationales , virement, prélèvement, etc.,
  • Privilégiez les solutions qui permettent d’offrir différentes modalités de paiement par carte à vos clients : débit direct ou différé, paiement one-click13, paiement en n fois, paiement avec abonnement…
  • Le parcours de paiement doit se matérialiser par une page de paiement moderne, possédant des options de personnalisation, pour une meilleure intégration dans votre marketplace.
  • Même si c’est de plus en plus la norme, soyez tout de même attentif à la possibilité pour cette page de s'adapter à toutes les résolutions d'écran (responsive design14), afin de ne pas freiner les ventes depuis les mobiles et tablettes.
  • Tout ce qui est susceptible de rassurer les acheteurs au moment du paiement est à prendre en compte. Une page de paiement fournie par un spécialiste des paiements réputé sera susceptible de rassurer les consommateurs au moment du paiement (visibilité de son logo sur la page de paiement).

2. En tant que marketplace et tiers de confiance, vous devez pouvoir vous appuyer sur un partenaire vous garantissant une gestion des flux de paiement en toute sécurité et conforme à la réglementation :

  • Toutes les solutions sérieuses du marché sont tenues de proposer des niveaux de sécurité élevés en étant conforme au standard international PCI-DSS (Payment Card Industry Data Security Standard15).
  • Vérifiez que la solution intègre bien, de façon aboutie, le protocole 3D-Secure V2 conforme à la réglementation européenne dans le cadre de la mise en place de l’authentification forte. Lors d’un paiement par carte, ce nouveau protocole a la particularité de permettre d’échanger de nouvelles données entre le marchand et la banque de l’acheteur. Grâce à ces informations enrichies, la banque qui les exploite peut identifier les cas d’usages où le risque sur une transaction est suffisamment faible pour débrayer le recours à l’authentification à double facteur. C’est intéressant pour fluidifier au maximum le parcours de paiement et optimiser le taux de transformation.
  • Prenez connaissance des conditions d’hébergement et de protection des données personnelles proposées par la solution et vérifiez la conformité au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Une infrastructure IT16 basée en France ou a minima en Europe peut être un élément de ré assurance pour vous.
  • Enfin obtenez des garanties sur la qualité et le niveau de disponibilité des services, ainsi que sur la présence d’un service d’assistance réactif en cas de problème.

3. Au-delà de ces fondamentaux, il vous faudra considérer quelle solution de paiement répond le mieux aux spécificités de votre projet marketplace. Il peut s’agir de répondre à des besoins très différents ; par exemple :

  • Besoin d’une solution de paiement marketplace modulaire : avec un système de paiement modulaire, tous les éléments clés du processus de paiement d'une marketplace peuvent être configurés : la combinaison des méthodes de paiement, l'intégration des marchands et la connexion aux acquéreurs pour accepter les paiements par carte. De cette façon, vous pouvez adapter votre solution de paiement à vos besoins, ainsi qu’à vos partenaires financiers.
  • Besoins d’accompagnement sur la réglementation des paiements et le processus KYC (recrutement des nouveaux marchands et collecte des pièces justificatives nécessaires) : comme évoqué plus haut, vous trouverez peut-être un avantage à vous faire accompagner dans la mise en conformité de votre activité marketplace. Ainsi, vous pourrez vous concentrer sur votre cœur de métier. Privilégiez, en ce cas, les acteurs disposant du savoir-faire et des ressources nécessaires.
  • Besoins de fonctionnalités particulières, niveau d’automatisation attendu : ces besoins peuvent concerner des sujets divers et variés liés à la gestion des paiements (par exemple gérer des moyens de paiement et des conditions de règlement propres à une activité BtoB17…), mais ils ont pour point commun de faciliter la gestion de votre activité au quotidien. Il peut s’agir de fonctionnalités permettant de gagner en productivité, de piloter plus simplement votre activité, d’optimiser la gestion de votre trésorerie ou de votre comptabilité, etc.
  • Besoins relatifs à l’intégration de la solution de paiement : votre développeur appréciera des API18 conçues pour lui faciliter la tâche et s’interconnecter aux solutions déjà mises en place chez vous. La qualité des documentations techniques et la disponibilité de l’équipe technique du PSP qui va vous accompagner sont des éléments importants pour intégrer facilement votre solution de paiement et optimiser le planning de votre projet.

Les éléments présentés ici ne sont pas exhaustifs, mais donnent une idée des sujets structurants à considérer dans l’examen des solutions de paiement marketplace du marché.

Une solution de paiement optimale doit être adaptée aux besoins de votre clientèle, aux contraintes de gestion de votre marketplace, et respecter les réglementations applicables.

Nous espérons que cet état des lieux vous aura été utile, et qu'il vous aidera à choisir la solution de paiement marketplace qui répond le mieux à vos besoins et ceux de vos clients.